wikiSOSwebSOS

 

Torsion du cordon spermatique

Echoscopie 

 

 

 

Clinique

 

Douleur testicule brutale, invalidante et unilatérale.

Épisodes antérieurs aigus spontanément résolutifs.

Testicule ascensionné (asymétrie)

Non soulagé par soulèvement du testicule (signe de Prehn).

Vomissements fréquents, pas de signes urinaires, pas de fièvre.

 

BU normale.


Diagnostic differentielOrchiEpidydymite

 

Echoscopie   technique

 

  • Verge vers le haut (“au zénith”)
  • Sonde linéaire haute fréquence, coupe transversale prenant les 2 testicules
  • Optimiser réglages doppler (PRF basse, gain)
  • Étude comparative de la vascularisation doppler des deux testicules avec les mêmes réglages ++

 

Echoscopie   résultat

Testicule echo

► Le testicule ischémié est augmenté de volume / hypoéchogène / avasculaire (photo : torsion testicule gauche).

► Parfois lame d’hydrocèle (tardif)

► Si vascularisation symétrique et hypervascularisation épididyme penser OrchiEpidydymite.

 

Conduite à tenir

 

► En cas d’ischémie confirmée au doppler : chirurgie en extrême urgence +++ (délai < 6h). Faire prévenir urologue de garde dès l’appel.

 

► Si vascularisation symétrique évoquer autre diagnostic (torsion hydatide sessile, infection, traumatisme ...) : avis urologique urgent.

 

► Si la douleur a cédé brutalement : penser torsion/détorsion : avis urologique urgent.

 


ATTENTION : la torsion peut être facilement affirmée à l’écho mais pas éliminée formellement. Comme toujours le raisonnement doit être clinico-échographique et intégrer tous les éléments disponibles.

BPombre

Dr Louis ROUXEL / BORDEAUXLogo commission scientifique   Petit

MAJ 20/11/2015


Bourcier JE et al. Repères et mesures en échographie pour l’urgentiste et le réanimateur. SAURAMPS Médical. 2013